Bienvenue
Bilan Bioénergétique
Détoxiner
Rénover
Equilibrer
Environnement
 
Connaitre le biomagnétisme
Connaitre la biorésonance
Mon éthique
Mes tarifs
Liens et Livres
Plan du site
Me contacter
 
 

Lettre Info

Courriel

 

LE JEUNE: GRAND MENAGE DE LA CAVE AU GRENIER

 


Seuls les animaux savent jeûner instinctivement lorsque leur corps le réclame, alors qu'ils sont encore apparemment en bonne santé. C'est parce que les animaux sont entièrement soumis à leur instinct. Personne n'a besoin de leur apprendre ce qu'ils doivent faire.
L'homme a eu son instinct obscurci par son intellect qui veut tout réfléchir, tout régenter, tout comprendre. Le passage de sa colonne vertébrale à l'état vertical a libéré l'homme des instincts reliés aux forces de la terre pour le brancher davantage sur les forces du ciel. C'était le prix de son évolution - car pour évoluer, il faut être libre - et quand on est libre, on peut faire les expériences du mieux ou du pire. C'est la seule manière de pouvoir comprendre et de gravir les échelons de la connaissance.
Pour l'homme commun, l'idée du jeûne est toujours un peu effrayante. Elle s'associe souvent à des concepts de faim, de punition, d'affaiblissement, de mort, en fait de sacrifice.
Pourtant, le jeûne a été enseigné par toutes les religions sans exception, et recommandé par les médecines de soutes les époques et de toutes les civilisations.
LE JEÛNE PÉRIODIQUE EST LA MEILLEURE GARANTIT. CONTRE LA MALADIE ET LE VIEILLISSEMENT.
Les expériences faites sur des générations d'animaux sont formelles.
Certaines personnes prétendent ne pas pouvoir faire le jeûne, sous prétexte qu'elles sont déjà carencées et que cela risquerait d'empirer leur état. De multiples expériences ont été faites, prouvant par des analyses de sang, avant et après, que quelques jours de jeûne suffisent à rétablir l'équilibre en vitamines, en sels minéraux et autres métaux.
Alors que s'est-il passé?
Notre système de surconsommation conduit l'organisme à un encrassement réduisant les facultés d'assimilation des cellules du corps. Par ailleurs, de nombreux métabolismes peuvent se produire:
-d'abord, la flore intestinale peut fabriquer toutes les vitamines dont le corps a besoin, sauf la vitamine C;
-les stérols de la peau, sous l'effet du soleil, peuvent recycler les déchets organiques de la peau, en protéines et acides aminés;
-des transferts ioniques peuvent être faits au niveau cellulaire, pour équilibrer les besoins. Ce sont les transmutations à basse énergie, tellement étonnantes, qu'elles sont encore réfutées par la science, malgré de nombreuses expériences pratiquées sur des poules, des veaux et des humains.
D'un autre côté, une élimination massive des déchets s'établit. Il se produit un travail en profondeur qui n'a pas le temps d'être fait entre deux repas. Les électrolytes biologiques conduisent mieux les influx nerveux et les transmissions: électriques du système neuro-végétatif.
Tous ceux qui font des jeûnes parlent de sensation de légèreté du corps, de clarté de la pensée, et même de phénomènes parapsychologiques.
il y a plusieurs sortes de jeûnes, dont:
-le jeûne hydrique,
-le jeûne sec.

JEUNE HYDRIQUE
C'est le plus courant.
Il consiste à boire de l'eau et à ne pas manger.
L'eau doit être la moins minérale possible (Volvic, Mont Roucous).
Il peut durer d'une journée à un mois.
Jésus a jeûné 40 jours, et il ne détient pas le record.
Les jeûnes longs sont peu recommandables, éprouvants, et doivent être suivis médicalement.
Par contre, les petits jeûnes de 1, 2 ou 3 jours sont à la portée de tout le monde.
Il est recommandé de faire une journée de jeûne tous les 15 jours à partir de 20 ans, et une journée par semaine à partir de 40 ans; plus souvent à la fin de la vie, si l'on s'en porte bien.
II ne faut pas croire que l'on soit tenaillé par la faim - si toutefois vous avez pris soin de programmer le mental la veille. Vous décidez simplement: "demain, je ne mange pas". Si vous oubliez cette programmation, vous ne tiendrez pas.
Pour un jeûne hydrique d'une journée, il n'est besoin d'aucune préparation, sauf si l'on est particulièrement encrassé. Alors, il est souhaitable de prendre une purge douce, comme Frunctine, la veille, afin de ne pas subir de céphalées ou de coliques à cause de la réabsorption intestinale des toxines au niveau du caecum.
Pour un jeûne hydrique plus long, il y a deux procédures importantes:
-l'entrée du jeûne,
-la sortie du jeûne et la réalimentation.

Supposons un jeûne de trois jours:
-la veille, manger uniquement, et toute la journée, un mélange poireaux-carottes, cuit dans plusieurs eaux, afin de produire un ramonage intestinal sans apport nutritif. Prendre une purge douce le soir.
-Le dernier soir de jeûne, prendre de nouveau une purge
-Le lendemain, refaire la cure de poireaux-carottes
-Le surlendemain, se réalimenter progressivement avec des plats légers.

Il faut savoir que le travail d'élimination d'un jeûne coûte de l'énergie et que chacun doit moduler le temps de jeûne en fonction de ses réserves vitales.
Sachez également que si le jeûne peut résoudre les maladies les plus graves, il ne faut pas attendre d'être complètement dévitalisé pour entamer cette thérapeutique.
En général, la langue se charge dès que l'on entame. un jeûne; elle se déchargera dès que l'élimination sera terminée.
Si les réserves du corps ne sont pas suffisantes pour aller jusqu'au bout du travail, la langue se décharge au moment critique, et la faim revient immédiatement.
EN SOMME, C'EST ENCORE LE CORPS QUI DÉCIDE!
D'une façon générale, le jeûne hydrique a pour effets:
-de laver les liquides extra-cellulaires,
-de laver tout l'organisme,
-de dissoudre les cristaux et les calculs, surtout si l'on boit de l'eau distillée.
En effet, l'eau distillée est un solvant universel. Aussi une cure de 8 jours d'eau distillée est-elle le seul moyen de dissoudre des becs de perroquets et autres nodosités osseuses.
Cette cure est sans danger, malgré l'affolement apparent de certains pharmaciens, à condition de ne pas aller au-delà de ces 8 jours.
Enfin, le jeûne revitalise le corps, réveille les systèmes de défenses, active les courants énergétiques vitaux.
Il reste et restera toujours le moyen traditionnel pour se sortir des mauvais pas, des maladies incurables en général, ainsi que du cancer.

JEUNE SEC
Ce type de jeûne est moins courant.
Il consiste à ne pas manger et ne pas boire.
IL peut durer trois jours maximum, bien que des records beaucoup plus importants aient été remportés sans problèmes, Mais ce n'est pas recommandable.
Le jeûne sec doit être inclus dans un jeûne hydrique.

L'exemple le plus court est le suivant:
Jour1: régime fibreux: poireaux/carottes, ou haricots/carottes.
Jour2: jeûne hydrique,
Jour3: jeûne sec.
Jour4: jeûne hydrique.
Jour5: régime fibreux (idem 1er jour).
Jour6 et 7: réalimentation légère.
Le jeûne sec fait un travail de drainage plus profond que le jeûne humide, aussi fait-il remonter tous les déchets colloïdaux vers les intestins.
Il s'applique à toutes les maladies à mucus: tumeurs, kystes, eczéma suintant, bronchites et sinusites chroniques... plaies qui coulent.
NOTA: II est évident qu'il n'est pas question de fumer pendant un jeûne. Il faut se rappeler que les leaders de l'IRA qui avaient fait une grève de la faim il y a quelques années, et qui sont morts au bout d'une cinquantaine de jours, étaient aveugles et paralysés. Cette issue, tout à fait anormale, a été dûe au fait qu'ils fumaient et buvaient du café pendant ce jeûne improvisé.

Texte tiré du livre
"Manuel du nouveau thérapeute"
de Michel Dogna
et Anne-Françoise l'Hôte
Edit.Guy Trédanier
pp.32-35


 


 

Le Jeûne pour détoxiner